Leon Draisaitl à San Jose : un scénario discuté depuis plus d'un an

16 May 2024
Leon Draisaitl

Comme vous le savez peut-être, Leon Draisaitl est un excellent joueur de hockey. C’est du moins la rumeur qui court.

Farce à part, on voit bien, depuis le début des séries, à quel point il est dominant. Il est possiblement le meilleur joueur des séries, et ce, même s’il joue en dépit d’une blessure depuis quelques matchs.

Hier, il a récolté deux points, portant son total à 20 en neuf matchs. Il mène la LNH en ce moment.

Draisaitl tonight:

— 1 goal
— 2 points
— 1 penalty drawn (that lead to his goal)
— 4 hits
— 10/17 on faceoffs

Another night in the office for an injured Draisaitl. pic.twitter.com/msZ8QpG27I

— Big Head Hockey (@BigHeadHcky) May 15, 2024

Le problème? Les Oilers, qui n’ont passé la deuxième ronde qu’à une reprise sous Connor McDavid et Leon Draisaitl, ont des chances de perdre l’un des deux joueurs prochainement.

Et je ne parle pas de McJesus ici. Il est encore tôt, mais de ce qu’on comprend, personne ne semble le voir partir de l’Alberta.

Dans les faits, Leon Draisaitl pourrait, selon les rumeurs, vouloir faire ce qu’Evgeni Malkin a toujours refusé de faire : vouloir être le premier centre d’une équipe en allant jouer ailleurs.

À la base, c’est Georges Laraque, qui a ses entrées à Edmonton, qui a rapporté que le joueur aimerait jouer avec les Bruins de Boston. Il a aussi ajouté ceci en parlant de l’Allemand.

Le gars veut être premier centre dans une équipe […] Le sort de l’équipe, cette année, va déterminer ce qui va arriver avec lui. – Georges Laraque

Laraque a dit ça le 30 avril, alors que les Oilers étaient encore en première ronde. Est-ce que de battre les Canucks en deuxième ronde serait assez pour lui donner envie de rester en ville?

Parce que oui, dans un peu plus de 13 mois, si Draisaitl n’a pas signé de nouveau contrat, il sera libre comme l’air. Il est éligible à signer une prolongation de contrat dès le 1er juillet 2024.

Si les Oilers sentent que Draisaitl veut partir, vont-ils l’échanger? C’est possible.

Et à ce sujet, s’il change d’équipe, il semble que les… Sharks seront à surveiller. Greg Wyshynski (ESPN) a rapporté à l’émission de Jeff Marek que dans l’industrie, ça jase des Sharks et de Draisaitl. Et Marek n’a pas nié, mentionnant que depuis plus d’un an, ça jase.

La raison #1 derrière tout ça? Ça semble être le fait que le proprio des Sharks est lui aussi Allemand. Je comprends que c’est cool pour lui, mais signer là-bas juste pour ça?

Évidemment, il n’est vraiment pas dit que les Sharks iraient le chercher dès cet été. Après tout, le club n’en a pas besoin dès maintenant et je pense que les discussions commenceraient avec le premier choix au total du côté des Oilers. San Jose ne peut pas échanger Macklin Celebrini, on s’entend.

Si ça se fait, ce sera sans doute en 2025, comme agent libre. Évidemment, rendu là, il aura peut-être signé à long terme, à Edmonton ou ailleurs… à la Pierre-Luc Dubois, genre.

Évidemment, Draisaitl serait le premier centre des Sharks, il serait bien payé… mais si la raison de son départ potentiel des Oilers est qu’il n’aime pas ses chances de gagner à Edmonton, disons qu’il prendrait 15 pas de recul à San Jose, qui est à mes yeux le club le plus loin de la Coupe en 2024.

Le club a beau avoir Will Smith et avoir le premier choix de 2024, mais au final, les Sharks ont quand même de gros engagements financiers à court terme et de gros trous au travers de l’organigramme hockey.

S’il va à San Jose via un contrat à long terme, c’est clairement pour l’argent, on s’entend tous là-dessus?

En rafale

– J’en parlais justement hier : c’est possible.

Se faire repêcher par le CH: Sacha Boisvert ne dirait pas non ! pic.twitter.com/vqtJ2JGFmS

— L'Antichambre (@Antichambre) May 15, 2024

– Intéressant.

Joshua Roy avec le chandail des Voltigeurs pour célébrer avec son ami et ancien coéquipier Ethan Gauthier! pic.twitter.com/LwOwQVYgSA

— Guillaume Lepage (@GLepageLNH) May 15, 2024

– Clairement.

Au final, il n’y a qu’un constat à faire: l’équipe a manqué de jus.

Deux raisons:

– Les blessées. Sans Bettez, Bujold, Marchment et Laskova, l’équipe avait beaucoup moins de profondeur rendu en séries

– L’utilisation des joueuses dans les deux premiers matchs par Cheverie

— Pat Laprade (@PatLaprade) May 15, 2024

– Il veut y aller.

Les Amateurs de sports I Entrevue de fond de @LangloisMario avec Samuel Montembeault des @CanadiensMTL: préparation, CH, Jeux olympiques, séries éliminatoires… Tout y passe.https://t.co/ETGQXEfzYY

— 98,5 Sports (@985Sports) May 15, 2024

– Qui sera le gardien du match #5?

Kris Knoblauch said he hasn’t made a decision on whether to go back to Cal Pickard for Game 5.

“But his body of work allows us a lot of confidence if we did do that.”

— Frank Seravalli (@frank_seravalli) May 15, 2024

Read more
Similar news
This week's most popular news